Office de tourisme CAMARET SUR MER : location de vacances, maison, appartement, hotel, chambre d’hote, camping, gite à CAMARET SUR MER

CAMARET-SUR-MER: La Belle Etoile

La Belle Etoile et l’épopée de la pêche à la Langouste

Belle Etoile - Camaret-Sur-Mer


Camaret fut le premier port langoustier d’Europe en 1961. Parmi les bateaux les plus célèbres, Belle Etoile, l’Equateur, l’Armorique, le Saint Rioc, le Castel Dinn, le Portzic ou encore le Notre Dame de Rocamadour …
 
A la fin des années 60, la pêche langoustière amorça un lent déclin, dû notamment aux différentes interdictions de pêche sur zone décidées par les gourvenements du Maroc et de Mauritanie, puis déclina complètement à la fin des années 80.
 
 
Mais à l’occasion des fêtes maritimes de Brest 1992, le chasse marée, Ouest France et le Marin lancent le concours « Bateaux des côtes de France » afin de reconstruire ou de restaurer les principales unités traditionnelles liées à l’histoire locale ou régionale. Camaret s’est inscrit à ce concours et décide la construction d’une réplique du dundee langoustier « La Belle Etoile ».
 

Construit à l’origine en 1938, par les chantiers Gourmelon, complètement désarmée en 1962,« La Belle Etoile » fait partie en 1983 des premiers bateaux classés sur l’ensemble des côtes Françaises. Elle restera sur la plage du Styvel, jusqu’à ce qu’elle soit enlevée pour des raisons de sécurité.
 
Sa restauration étant impossible il fut décidé de sa reconstruction par les chantiers Péron à Camaret. En 1989, une demi-coque puis des plans et une maquette de charpente ont été réalisés d’après les relevés effectués sur l’épave afin de la construire.
 
Elle est aujourd’hui visible dans le port. Renseignement à l'Office de Tourisme ou au Club Leo Lagrange pour les sorties en mer.
 
 


A bord de la Belle-Etoile

 

Mise à jour le  2 septembre 2016.